5 fausses idées sur la cosméto !

1. Les produits hypoallergéniques sont des top produits pour les peaux sensibles. FAUX !
Il n’y a pas des méthodes d’essai qui peuvent prouver à ce jour  si oui ou non un produit est considéré comme étant « hypoallergénique » Il ya beaucoup d’ingrédients qui effectivement limiteront les risques d’allergie, mais certainement pas les irritations de la peau. Méfiance !  
Si ta peau est hypersensible ou à tendance allergique, les premiers produits a éviter sont ceux qui contiennent du parfum (naturel ou synthé), de l’alcool, et des agents nettoyants puissants…

2. Tu as des boutons? Recherche des produits portant la mention «non comédogène». FAUX !

 C’est dénué de sens, car tout comme les produits hypoallergéniques, il n’existe pas de normes agréées ou réglementées pour déclarer un produit comme «non comédogène» (cad qui n’obstrue pas les pores de la peau). Personne à ce jour ne peut affirmer commercialiser des produits qui ne te feront pas de boutons.
Sache néanmoins que certains produits favorisent l’apparition des boutons, et sont donc à éviter : les textures ultra crémeuses et épaisses, car elles rendent la peau grasse au toucher et peuvent donc favoriser l’apparition de chtars. Il faut donc privilégier les produits présentés sous forme de gel, à texture liquide, les sérums car ces textures sont moins susceptibles d’obstruer les pores de la peau et d’aggraver l’apparition de boutons.

3. « Dermatologiquement approuvé» ou « tests dermatologiques »  est une mention utile. FAUX !

Ces dénominations ne sont pas « prises en charge » par toutes les normes convenues dans le monde des cosmétiques ou des médicaments. « Approuvé par un dermato» ne précise pas pourquoi il a approuvé et n’explique pas si d’autres dermatologues pourraient désapprouver. Cela ne révèle pas si la société de cosmétiques paie le dermatologue pour obtenir son approbation, et sache que beaucoup de dermatos sont rémunérés pour approuver/valider les produits !!! 
Recherche donc à la place des produits avec des écrans solaires à large spectre, anti-oxydants etc… Ce sont les types d’ingrédients qui sont importants pour avoir une belle peau, alors ne te fie pas à la mention « dermatologiquement approuvé ».

4. « Spécialement formulé pour les peaux matures »

L’âge n’est pas un « type de peau ». Beaucoup de femmes de plus de 50 ans (et aussi des femmes bien plus jeunes que ça) ont une variété de peau différente. Les rides, le relâchement de la peau, le teint non unifié sont des préoccupations universelles, les produits doivent également prendre en considération le fait que les femmes de plus de 50 appelées «peaux matures», cela ne veut pas forcément dire « peau sèche qui pendouille », au même titre qu’un adolescent n’a pas forcément une peau acnéïque !
5. Produit cher = meilleur produit… FAUX FAUX FAUX.
Des milliers de produits ont été étudiés au cours des 30 dernières années il a été affirmé qu’il y a des bons et des mauvais produits partout, et dans toutes les gammes de prix ! Dépenser plus ne garantit pas un meilleur produit ! Ce qui compte c’est ce qu’il y a dedans, regarde bien la composition des produits, et souvent, tu verras qu’un produit cher et un autre à prix dérisoire peuvent avoir la même composition, donc le même effet. Ce qui coûte cher, c’est le packaging, le budget comm et marketing attribué au produit etc.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on 5 fausses idées sur la cosméto !

  1. Melle Papote
    28/01/2013 at 22 h 16 min (5 années ago)

    merci pour ce petit article très intéressant 🙂

    Répondre
  2. MisAh MîsAH
    14/03/2013 at 9 h 51 min (4 années ago)

    Tout a fait d’accord, j’ai la peau hypersensible (le petit marseillais me file des plaques) et c’est galère. Et oui les normes c’est du foutage de g**** par exemple un fromage 100% chèvre a le droit de contenir 60% de lait de vache….alors concernant les cosmétiques ben …
    Super article

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






%d blogueurs aiment cette page :